Fétichisme du pied

Le fétichisme du pied sert à désigner le fait pour un individu de ressentir une très forte attirance sexuelle pour les pieds de ses partenaires.



Catégories :

Fétichisme sexuel - Attirance sexuelle - Pratique sexuelle - Pied

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Le fétichiste sexuel transforme un objet en objet de culte, si ce dernier le renvoie.... Le fétichisme du pied est probablement l'un des plus habituels, enfin, ... (source : sexologie-magazine)
  • C'est le cas du fétichisme du pied, de loin le plus commun : nul n'osera... le fétichiste peut particulièrement bien se passer du propriétaire de l'objet de sa passion.... connaissances en matière de fétichisme, dont le fétichisme du pied est de ... (source : france-jeunes)
Les talons, bottes, jambes et bas peuvent tous faire l'objet de fétichisme.

Le fétichisme du pied sert à désigner le fait pour un individu de ressentir une très forte attirance sexuelle pour les pieds de ses partenaires. Comme la majorité des fétichismes, l'attirance serait psychologiquement associée au désir sexuel. Sigmund Freud émit l'hypotèse que ce type de fétichisme serait en particulier rencontré chez les hommes ; occasionnellemen, le fétichisme du pied peut être de nature complètement exclusive, en ce sens que les pieds se substituent complètement au sexe du partenaire[1].

Aspect psychologique

La Comtesse au fouet de Martin van Mæle.

Le 11 mars 1914, Freud expose un «cas de fétichisme du pied»[1]. Il place une symbolique phallique dans l'objet fétiche. Selon sa théorie, le déplacement du désir sur une partie du corps à l'exclusion de l'ensemble des autres (dans notre exemple le pied) signifierait que l'individu a été conditionné dans l'enfance à associer le pied au sexe. [2] Dans un essai de 1927, Freud évoque l'usage rituel chinois visant à bander les pieds des filles afin d'en faire un objet de séduction érotique. Pour lui, il s'agit ici d'un phénomène de fétichisme collectif dont l'objet est le pied des femmes. Il y voit une sociabilisation de l'angoisse de castration[1]. Le fétichisme du pied s'applique le plus souvent sur l'homme envers le pied d'une femme ou d'un homme. Un fétichiste du pied peut ressentir un besoin de sentir l'odeur du pied, qui lui parait le plus souvent agréable et peut même aller jusqu'à l'excitation sexuelle ou alors le désir de lécher le talon, les orteils ou la pointe des pieds de son partenaire.

Cinéma et littérature

De nombreux réalisateurs de cinéma tel que Luis Buñuel (surtout dans l'Âge d'or en 1930 et dans Le Journal d'une femme de chambre en 1963) ont illustré leur fascination pour le pied féminin. D'autres toujours, comme Quentin Tarantino, y font régulièrement allusion dans leurs films, de même que des romanciers, comme l'auteur japonais Jun'ichirō Tanizaki (Le pied de Fumiko, Le journal d'un vieux fou, Confession impudique... ), Rieko Matsuura (Pénis d'orteil, Natural woman), Yoko Ogawa (L'annulaire, Hôtel Iris), ou bien toujours des auteurs présentant des pulsions sexuelles connexes : Leopold von Sacher-Masoch (La Vénus à la fourrure), etc.

Le fétichisme du pied est aussi référencé dans la Psychopatia-sexualis du Docteur Richard von Krafft-Ebing (fin XIXè siècle) comme une déviance sexuelle, tout comme l'homosexualité, la fellation, le cunnilingus, l'urolagnie, la scatophilie, la zoophilie, mais aussi le sadisme et le masochisme sous toutes leurs formes.

Notes et références

  1. abc Paul-Laurent Assoun, Le Fétichisme, PUF, coll. «Que sais-je ?», 2002 (ISBN 2130530435)  
  2. Voir l'article détaillé Fétichisme sexuel.

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%A9tichisme_du_pied.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 05/08/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu