Fetish-SM art

Le Fetish-SM art est un courant underground de l'art, lié au fétichisme. Né essentiellement dans le dessin et la bande dessinée des années 1950 aux États-Unis avec surtout les dessinateurs John Willie...



Catégories :

Mouvement artistique contemporain - Style ou mouvement photographique - Fétichisme sexuel - Attirance sexuelle - Pratique sexuelle - BDSM

Le Fetish-SM art est un courant underground de l'art, lié au fétichisme. Né essentiellement dans le dessin et la bande dessinée des années 1950 aux États-Unis avec surtout les dessinateurs John Willie et Eric Stanton (auteur de la célèbre bande dessinée Gwendoline, version moderne de la Justine du Marquis de Sade), le fetish-SM art mêle imagerie sadomasochiste et fétichiste, en les mettant au même rang.

Il s'incarne depuis le début des années 1990 essentiellement dans la photographie, essentiellement en France, en Allemagne et au Royaume-Uni. Dans l'hexagone, ce courant est essentiellement représenté par quatre photographes : Eric Martin, Sandrine Sauveur, Nath-Sakura et Manuel Urquizar. A noter que les modèles réprésentant ce courant sont désormais également célèbres que les photographes eux-mêmes, comme Louva, LouLady ou Dita von Teese. Il s'oppose surtout au Fashion Fetish de Christophe Mourthé et David Czernich et au Fetish art de Robert Chouraqui.

Maîtresse Cindy[1] célèbre dominatrice parisienne scénographe dans les rapports sadomasochistes et artiste transdisciplinaire a retenu l'attention des médias, pour s'être produite au Centre Georges Pompidou [2] le 30 mai 2001. Sa performance «Fantasme des liés» était un hommage aux pratiquants sadomasochistes.

Construit sur la scénarisation de scènes quelquefois violentes, ce courant artistique travaille, par le décalage (pin-up trash dans un environnement chic ou bien top-model dans des environnements sordides, par exemple) et la distanciation à mettre en relief la forme purement imaginaire de la scène. C'est dans ce cadre-là que les vêtements fetish de haut niveau, le maquillage, les éclairages particulièrement fabriqués et les décors étonnants prennent tout leur sens, dans la mesure où ils servent à ce décalage.

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Fetish-SM_art.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 05/08/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu