Gokkun

Le Gokkun est une pratique sexuelle de groupe, rencontrée dans les films pornographiques, dans laquelle un groupe d'hommes éjacule tour à tour sur une personne qui doit ensuite avaler le sperme.



Catégories :

Pratique sexuelle en groupe - Pratique sexuelle - Pornographie

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Un gokkun est une bukkake extrème ou la meuf doit avaler tout le sperme... tout le sperme de ces hommes, on nomme cette pratique le gokkun. beurk !... (source : sexejoursursexe)
  • Gokkun est à l'origine une onomatopée au Japon, qui représente le son qu'on émet en ... C'est une pratique sexuelle de groupe, rencontrée dans les films... sur une personne (généralement une femme) qui doit ensuite avaler le sperme.... (source : cathy-des-vosges.erog)
  • mais elle ne suce pas et n'avale pas non plus le sperme (dans la pratique japonaise en tout cas) dans un gokkun il s'agit pour les hommes de jouir... (source : breizh-gb)
Gokkun : Illustration d'une femme ingérant une grande quantité de sperme

Le Gokkun (????, ?, onomatopée japonaise équivalente à slurp) est une pratique sexuelle de groupe, rencontrée dans les films pornographiques, dans laquelle un groupe d'hommes éjacule tour à tour sur une personne (un homme ou une femme) qui doit ensuite avaler le sperme. Fréquemment confondu avec le Bukkake, la différence étant que dans ce dernier cas il n'y a pas d'ingestion de sperme.

Historique

Comme dans le cas du bukkake, divers sites pornographiques prétendent que cette pratique prendrait son origine dans le Japon féodal. Une femme qui avait trompé son mari était selon ce récit mise à genoux puis forcée de subir l'éjaculation de l'ensemble des hommes de la communauté[1]. On ne trouve pas de confirmation de cette rumeur par des sources historiques fiables, et elle peut par conséquent être une invention de l'industrie pornographique à des fins promotionnelles.

Au départ, il se présentait sous la forme de vidéos réalisées par de simples spécifiques, l'industrie pornographique n'ayant exploité ce marché que plus tardivement. Les films de Gokkun sont devenus particulièrement populaires au Japon. Typiquement, on retrouve la mise en scène d'une jeune étudiante japonaise (avec son uniforme) ou d'une secrétaire, étant arrosée et couverte de sperme selon ou contre son gré, dans une classe ou un bureau.

Ces dernières années, le Gokkun s'est beaucoup développé, tant dans le milieu des professionnels que des amateurs. Enfin, il faut savoir que le Gokkun évolue avec la société. Il n'est pas rare désormais de rencontrer femmes ou hommes ayant ce fantasme. Le Gokkun perd alors son caractère humiliant, pour prendre la forme d'une pratique libertine pouvant être appréciée dans les milieux échangistes.

Étymologie

Gokkun est à l'origine une onomatopée au Japon, qui représente le son qu'on émet en avalant un liquide. On peut le traduire en anglais par «Gulp», en français par «Slurp».

Bukkake

Le Bukkake est une pratique particulièrement proche mais moins extrême, car elle n'implique pas le fait de lécher et d'avaler le sperme des partenaires.

Santé

Le Gokkun est une pratique sexuelle à risque, pouvant transmettre le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) si la muqueuse buccale de la personne est lésée, VIH qui cause le sida. Le Gokkun peut faciliter la transmission d'autres infections (ITSS).

Notes et références

  1. [1]

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Gokkun.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 05/08/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu