Sadisme

Le sadisme est la recherche de plaisir dans la souffrance volontairement infligée à autrui. Même si le sadisme peut exister indépendamment des activités sexuelles, il y est souvent associé.



Catégories :

Métapsychologie - BDSM - Pratique sexuelle - Violence - Marquis de Sade

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Le sadisme est différent des formes mineures d'agressivité dans le comportement sexuel normal. Les stades extrêmes du sadisme sexuel sont représentés par... (source : msd.medcost)
  • ... Activité · Nuage de mots-clés... Contrairement au sadisme, le sadisme sexuel comporte une composante sexuelle... Le sadisme est secondairement lié à l'excitation sexuelle, donnant ainsi naissance au plaisir sadique.... (source : definitions-de-psychologie)
  • Le mot sadisme est dérivé du nom du marquis de Sade, un auteur français prolifique des ... Certaines des activités graves impliquées dans le sadisme sexuel... (source : srajbf)

Le sadisme est la recherche de plaisir dans la souffrance (physique ou morale : domination, contrôle, ... ) volontairement infligée à autrui (peut-être un animal). Même si le sadisme peut exister indépendamment des activités sexuelles, il y est souvent associé. Plus toujours, certaines personnes ne peuvent avoir de relations sexuelles satisfaisantes sans infliger de souffrances à autrui.

Origine du nom «sadisme»

Le terme a été créé par Richard von Krafft-Ebing à partir du nom du philosophe du XVIIIe siècle, Sade, dont les rédigés servent à démontrer le crime. Son œuvre est principalement philosophique, politique, anticléricale et démonstrative. Il se sert des sévices sexuels fantasmés, rédigés, par provocation et aussi parce que du fond de sa prison, il ne lui reste qu'une sexualité virtuelle, il est à la fois Justine : «[... ] ce que peut bien éprouver notre héroïne. De vrai est complexe à dire. Et Sade le sait trop parce que Justine c'est lui.»[1] Sade s'incarne aussi dans Juliette. Voilà une des raisons qui font que le sadisme ne peut être assimilé comme le contraire ou le complément du masochisme.

Le sadisme est fréquemment lié à tort au masochisme. Gilles Deleuze, dans sa présentation de Sacher-Masoch, montre que le masochisme n'est ni le contraire ni le complément du sadisme, mais un monde à part, avec d'autres techniques et d'autres effets. Les actes sadiques, telles que la torture, sont émis sans le consentement de l'autre, alors que le BDSM relève de pratiques entre adultes consentants.

Différentes actions sadiques

Le sadisme est à l'ensemble des niveaux dans notre société :

Entre les deux nombre d'exemples sur lesquels il faudra revenir.

Psychanalyse du sadisme

Le sadisme fut principalement rattaché par Freud à l'activité sexuelle à proprement parler. Mais l'emploi désigna déjà chez lui la volonté d'infliger de la souffrance au-delà de la sexologie. Par la suite, d'autres auteurs retiendront cette compréhension du sadisme hors activité sexuelle. Le sadisme se comprend alors comme manifestation d'une pulsion de mort, mêlée à une pulsion sexuelle (voir par exemple Clara, l'héroïne du roman d'Octave Mirbeau, Le Jardin des supplices), mais renvoyant à la sexualité psychique plus qu'à un acte à proprement parler.

Le concept renvoie à d'autres points, comme le fantasme de scène primitive. La scène originaire est la vision par l'enfant, ou le fantasme, de voir l'activité sexuelle des parents. Ce rapport sexuel parental sera fréquemment perçu comme un acte sadique de la part du père. Le sadisme renvoie à cette scène originaire, hautement débattue et organisant beaucoup la vie fantasmatique.

En psychanalyse, le sadisme est une perversion, et la défense contre le sadisme est commune dans la névrose, surtout dans la névrose obsessionnelle, qui représente une défense contre le sadisme-anal, basé sur le fantasme de contrôler les excréments.

Notes et références

  1. Jean Paulhan - La douteuse Justine ed Jean Jacques Pauvert 1962


Voir aussi

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Sadisme.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 05/08/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu