Shinju

Shinju est un mot japonais signifiant perle. Par euphémisme, il sert à désigner aussi les seins. Il est aussi utilisé pour désigner une sorte de licol, élément vestimentaire féminin japonais.



Catégories :

BDSM - Pratique sexuelle

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  •  : Reflexion sur Bondage | 31 mai 2008... nommé Shinju en Japonais si je me trompe pas ;et un lien aux genoux pour définitivement empêcher... (source : books.google)
  • Le bondage shibari des seins au japon fait partie d'une ensemble de ... de shiabri une spécialité à part relative au bondage mammaire appelée «shinju»".... (source : pathol08)
  • Le ligotage japonais respectant les traditions n'utilise pas n'importe quelle corde.... Shinju = les perles – par métonymie, le bondage des seins... (source : espacedelle.centerblog)

Shinju (??) est un mot japonais signifiant perle. Par euphémisme, il sert à désigner aussi les seins. Il est aussi utilisé pour désigner une sorte de licol, élément vestimentaire féminin japonais.

Il est le plus souvent admis que le mot de shinju soit soit appliqué au bondage de la poitrine dont l'origine serait authentiquement japonaise mais ressemble étrangement à ce que le monde occidental nomme «un harnais bikini» . Aucun bondage de type «shinju» n'a été retrouvé dans une quelconque édition de «Kinbaku» (Bondage japonais). Le mot a été appliqué par des sites Internet commerciaux, au milieu des années 90 et par erreur, au bondage japonais pratiqué avec cordes.

L'art de lier les bras et la poitrine est connu dans les traités de kinbaku sous le nom de Ushiro Takatekote[1]. Il consiste à lier les bras derrière le dos (??, ushiro[2] et ????, takate kote[3]) dans la posture d'un boxeur (). Cette position, initialement décrite dans les arts martiaux des samourai d'Hojōjutsu (???) ou de Nawajutsu (??), devenue une forme d'érotisme à la fin du XIXe siècle et au début du XXe, et le point de départ de la majorité des autres techniques de ligotage décrites dans le Kinbaku.

Source

(en) Harrington, Lee. Shibari You Can Use. pp. 51-96. ISBN 978-0-6151-4490-0.

Notes
  1. L'expression Ushiro Takatekote sert à désigner quelquefois, de façon incorrecte, le Shinju
  2. Littéralement : «dans le dos»
  3. Littéralement : «lier les bras»



Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Shinju.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 05/08/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu